L'Actu Pépites Actus, Territoire, Patrimoine, Rencontres, ...

KENDO : Alice Michaud partage sa passion

933

Pendant 10 ans, Alice Michaud a porté haut les couleurs de l’équipe de France de kendo. Aujourd’hui, après avoir conservé son titre de championne d’Europe par équipe à Budapest en mai, Alice range son shinai (sabre en lattes de bambou). Au moins pour l’équipe nationale.

« Etre en équipe de France demande beaucoup d’efforts. Même s’ils ont été récompensés cette année, j’ai peur d’être dégoûtée en continuant jusqu’aux championnats du monde l’an prochain. » Ce qui ne l’empêche pas de se réjouir de sa performance à Budapest : « J’ai tout donné, je n’ai perdu aucun combat, je pars vraiment sans regret ». La jeune femme blonde et souriante de 24 ans a découvert ce sport grâce à son père. « Il a longtemps fait du judo avant de créer une section kendo à La Haye-Fouassière. J’ai aussi fait du judo avant le kendo », confie-t-elle. Grâce à l’équipe de France, elle a vécu des choses exceptionnelles, notamment l’entraînement au Japon avec la police impériale, son souvenir le plus fort.

alice_michaud

Une affaire de famille

Mais Alice ne va pas arrêter complètement ce sport. Aujourd’hui, elle souhaite s’investir auprès de son club, l’Ecole de Sabre du Vignoble Nantais (ESVN). « L’idée de transmettre ma passion et mon savoir-faire aux plus jeunes m’inspire », explique-t-elle. Rassurer les plus timides avant les compétitions, organiser des stages, partager des moments forts, voilà ce qui la motive. « Le kendo m’a tellement apporté que je veux aujourd’hui rendre ce qu’il m’a donné. » Elle continuera de regarder de près la compétition de haut niveau puisque son frère Julien a rejoint le groupe France, sans pour le moment combattre lors des grandes échéances. Et comme le kendo est une affaire de famille, même son amoureux s’y est mis et « pour un débutant, il est plutôt doué », confie-t-elle. Si vous voulez découvrir le kendo aux côtés d’une championne d’Europe, il ne vous reste qu’à contacter le club !

Le saviez-vous ?

Les pratiquants du kendo se nomment des kenshi ou kendoka. Leur équipement est composé d’un hakama (pantalon-jupe) et d’un keiko-gi (veste) de couleur indigo. Le nom du pratiquant ainsi que celui de son dojo, de sa ville, région ou de son pays sont inscrits sur le zekken porté par-dessus le hakama. Le kenshi porte également un bogu (armure) composé d’un men (masque), de kote (gants), d’un do (plastron) et d’un tare (protection couvrant le bas-ventre et le haut des cuisses). Il se bat avec un shinai (un sabre en lattes de bambou) de longueur et de poids différents selon la catégorie du pratiquant.

Ecole de Sabre du Vignoble Nantais
Dojo des Bruyères - route de la Juiverie, La Haye-Fouassière
02 40 36 99 66
www.esvn.fr